AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ▸ groupes.

Aller en bas 
AuteurMessage
Mercer Dahl
head thrown back, throat to the stars.
avatar

Messages : 223
Avatar : irons by hershelves.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-nine.
Activité : paramedic.
Statut : on a "break".
Compte en banque : 5th avenue royalty. ($$$$$)
En poche : phone, a couple crumpled bills, beeper, some paperback, cigs.

A BITE OF THE APPLE;
Mood: sturdy back but brittle bones.
Connections:
RP:

Message#Sujet: ▸ groupes.   Ven 25 Aoû - 22:01


home is where the squad is
[654 putnam ave.] bedford-stuyvesant, brooklyn, $
Le 654 Putnam Avenue est un vieux brownstone si typique de Bed-Stuy, chacune des briques de sa façade évocatrice d'une richesse historique et culturelle indéniable. C'est qu'il en a vues des choses, de sa construction en 1907 à la Grande Dépression des années 30 et l'arrivée en masse des populations défavorisées d'un Harlem surpeuplé, jusqu'à la gentrification de Brooklyn ces dernières décennies. Et de façon assez irrévocable, il a connu de biens meilleurs jours. L'immeuble garde les traces indélébiles de son passé mouvementé et le poids des années s'est installé dans toutes les crevasses. N'ayant pas subi de véritable rénovation depuis la fin des années quatre-vingt, les appartements qui le composent sont dans un état quelque peu discutable. S'ils sont parfaitement salubres, ils connaissent régulièrement des défaillances techniques qui poussent les habitants à faire preuve d'une ingéniosité remarquable quand il s'agit de rabibocher les tuyauteries en fin de vie ou décoincer les vieilles serrures qui n'en font qu'à leur tête. Situé en plein cœur de Brooklyn, le 654 Putnam Avenue demeure plutôt éloigné des quartiers frémissants de Manhattan, mais il est par contre le voisin du fabuleusement tendance Williamsburg.

[248 broome st.] lower east side, manhattan, $$
Le 248 Broome Street est tout à l'image du quartier qui l'abrite : coloré, cosmopolite et, surtout, bruyant. New York est la ville qui ne dort jamais et, ici, on découvre à quel point l'expression doit être prise au sens littéral. Situé dans l'une des artères principales du Lower East Side, un quartier notamment très apprécié des fêtards qui déboulent des quatre coins de l'île pour profiter d'une vie nocturne particulièrement vivante dans le coin, et les habitants du 248 Broome Street en font les frais. L'immeuble s'érige au-dessus d'une petite épicerie coréenne, tout en jolies briques anciennes, et un escalier de secours parcoure toute sa façade avant. Autour, tous un tas de bars et autres cafés et restaurants, ainsi que quelques uns des clubs les plus prisés du moment. Pour ne rien arranger, le gros défaut de la maison, c'est l'isolation. Il existe une certaine camaraderie assez étrange dans l'immeuble qui ne peut s'expliquer que par la proximité imposée par l'étroitesse des murs dans ces appartements exiguës : vous êtes des auditeurs privilégiés dans la vie privée de vos voisins, que vous le vouliez ou non.

[30 washington st.] dumbo, brooklyn, $$$
C'est juste aux pieds du Brooklyn Bridge que se niche le 30 Washington Street, une ancienne usine de chaussures qui a été transformée en immeuble résidentiel. Une histoire qui transparaît de façon assez évidente dans ces lofts authentiquement industriels, notamment grâce à leur aménagement atypique qui amène parfois un évier à trôner au beau milieu d'une salle de séjour. Ces appartements sont vastes et spacieux, quoique plutôt chers, et les habitants doivent parfois improviser des séparations de fortune pour découper les grands espaces ouverts en parties privatives pour accommoder tous les résidents. En somme, rien qui ne transgresse avec l'esprit infiniment artsy qui baigne les rues pavées de DUMBO, un des épicentres culturels de la ville qui respire la détente. Le quartier grouille de galeries, de petits cafés, et, surtout, d'espaces verts au bord de l'East River qui trempe toute la zone. Et puis, l'atout majeur du 30 Washington Street, c'est sa vue imprenable sur le pont et sur, à l'horizon, les grattes-ciel de Manhattan qui découpent le ciel.

[72 jane st.] greenwich village, manhattan, $$$$
Il y a comme un vent de dolce vita qui flotte dans l'air de Greenwich Village qui lui donnerait presque une mine européenne. Il y fait sacrément bon vivre, et ce n'est pas les habitants du 72 Jane Street qui diront le contraire. L'immeuble est placé dans un des coins les plus charmants d'un quartier qui déborde déjà de charme, tout en rues sinueuses à gros pavés, fleuries et arborées à quasi outrance. L'environnement y est particulièrement tranquille, décontracté. Les appartements quant à eux sont spacieux et lumineux, à plafonds hauts à moulures et recouvert de parquet ciré. Et sans que personne ne puisse se l'expliquer, ça sent toujours très bon dans les couloirs du 72 Jane Street, un parfum fleuri qui inonde le bâtiment tout entier en permanence. La bâtisse elle-même date de 1899, briques rouges et escalier en pierre, une relique historique parfaitement préservée à elle seule. Naturellement, habiter sous un toit aussi prestigieux a un coût, et non des moindres.

_________________

you cannot know how frightened gods are of pain. there is nothing more foreign to them, and so nothing they ache more deeply to see.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://latenighttales.forumactif.com
 
▸ groupes.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les horlogers indépendants face aux groupes horlogers.
» Les animaux ,leurs femelles, petits,groupes,cris et abris.
» Les différents groupes stratégiques
» Les marques des groupes horlogers
» Iris graminea

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LATE NIGHT TALES. :: I. // HOORAY FOR THE EARTH :: I'M MOVING TO NEW YORK-
Sauter vers: